Le promoteur du Jardin

Difficile d’établir quand cette histoire a commencé : avec la naissance du comte Giovanni Battista Gilberti (le 15 juin 1913 à Milan) ou plus tôt, pendant les périodes de vacances que sa famille passait à Courmayeur, depuis 1908. Ce qui est sûr, c’est que le comte, que ses amis surnommaient Titta, est tombé amoureux de la montagne, du ski et surtout de ces montagnes. Sous sa direction, Courmayeur s’est transformée, passant d’un petit village alpin à une station d’hiver moderne. En 1957, le comte achète les actions de la Société du Mont-Blanc au comte Lora Totino et devient ainsi l’actionnaire principal et le président de la Société, propriétaire des téléphériques. Dès lors, la famille Gilberti a joué un rôle majeur dans le développement touristique de Courmayeur.

Le fondateur du Jardin

Nous devons l’existence du Jardin à Laurent Ferretti, un intellectuel et membre de la fonction publique en tous points exceptionnel. Attentif à la réalité de la Vallée d’Aoste et à son intégration sur le plan international, Ferretti a entrepris de lancer l’activité de la Fondation Courmayeur, à laquelle il a fait don de sa bibliothèque personnelle.

La Fondation Courmayeur – Centre International de Droit, Dociété et Economie, a créé l’Observatoire permanent de la montagne « Laurent Ferretti », dans le but de promouvoir des échanges d’idées sur les problèmes et les ressources de la montagne.

Laurent e Adele Ferretti

 

 

© 2018 Fondazione Saussurea Onlus